Pourquoi traduire vos documents pour export ?

Pourquoi traduire vos documents pour export ? 

Toute démarche commerciale à l’international commence avec un outil de communication efficace afin de toucher les clients dans la langue à laquelle ils s'identifient. Cela veut dire que les normes culturelles, valeurs, habitudes doivent être considérées. La traduction littérale de vos plaquettes ou votre marque pourrait dans certains cas engendrer des malentendus et avoir un impact sur votre image d’entreprise. Comme nous pouvons le constater dans les images ci-dessus, la mauvaise traduction peut nuire à l’image de votre établissement. 

Les exemples suivants nous démontrent comment la traduction littérale sans la considération culturelle peut freiner une entreprise dans sa démarche commerciale internationale.

  • GERBER – est une marque américaine spécialisée dans la nutrition infantile. Malheureusement, le mot « gerber » en français veut aussi dire « vomir ». A moins de changer leur nom de marque, l’entreprise ne peut pas être présente en France. Il n’est pas difficile de deviner que le consommateur français ne serait pas tenté d’acheter des produits « gerber » pour leur bébé.
  • LIEBFRAUMILCH – est une autre classique. Autrefois, le vin le plus exporté de l’Allemagne se traduit par « Lait de la dame bien-aimée », non seulement le nom n’a rien à voir avec le vin, il est assez grossier et peut faire fuir certains amateurs de vins.
  • ERSOL – Quand SEPR, spécialiste français dans le film de protection du sol de fournaise a commencé à lancer leur produit phare « ERSOL » dérivé de « Electro Refractaire Sol » en UK, le produit n’a pas connu de succès tout de suite. Ersol se prononce comme asshole en anglais (trou du cul).
  • PEPSI – Même les plus gros ont leur part d’échec. Quand l’entreprise a voulu lancer le slogan «  Pepsi brings you back to life » en Mandarin, les consommateurs Asiatiques ont compris «  Pepsi brings your ancestors back from the grave ». Pepsi emmène vos ancêtres à la vie : Simple erreur de traduction.
  • SCHWEPPES – La compagne marketing pour Schweppes Tonic Water en Italie a mal tourné avec une traduction vers Schweppes Toilet Water (Schweppes l’eau de Toilettes).
  • FORD – Dans l’automobile, Ford a lancé une communication en Belgique telle que « chaque voiture a un cadavre de haute qualité ». Or en réalité, ils voulaient dire que « chaque voiture a un corps de haute qualité ».
  • KFC – Alors que KFC commençait à s’implanter en Chine avec leur slogan «  Finger Lickin Good » , leur traducteur chinois a traduit la phrase « eat your fingers off » autrement dit « Dévorez vos doigts »

Nous pouvons trouver tant d’autres exemples partout dans le monde où la qualité de la traduction détermine le succès ou l’échec des produits.

Mais hélas, trop souvent encore, les entreprises pensent qu’il suffit de se confier à des plateformes de traduction pour lesquelles nous ne savons plus qui traduit : Un robot d’intelligence artificielle ? Un algorithme ? Ou un vrai humain prenant en compte les valeurs culturelles et votre stratégie commerciale ?

Pourquoi prendre le risque?

Comment bien traduire votre plaquette commerciale en chinois ou en anglais sans perte de sens?

Si vous avez un doute sur votre traduction aujourd’hui, n’hésitez pas de contacter Sino Qua Non pour un devis gratuit. Vous pouvez aussi consulter nos offres de traduction

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.